Comment référencer un nouveau site WordPress: Guide étape par étape

Comment réferencer un nouveau site WordPress - Clevious
Juste après la mise en place d'un nouveau site web avec WordPress, une étape très importante, dans laquelle vous devriez optimiser votre site web pour les moteurs de recherche, devrait être accomplie.

Ce processus d'optimisation d'un site web pour les moteurs de recherche est connu sous le nom de SEO ( abréviation de "search engine optimization") ou de "référencement naturel".

Le référencement est une condition très importante pour qu'un site web reçoive ces visiteurs qui utilisent les moteurs de recherche tels que Google afin de trouver du contenu intéressant.

Le référencement est un domaine très vaste. Certaines de ses parties sont si ambiguës que certaines personnes continuent à spéculer sur le fonctionnement des moteurs de recherche et sur ce que leurs sites web doivent comporter pour apparaître sur les premières pages.

Heureusement, si l'on se concentre sur ce qui est clair en plus d'une bonne stratégie marketing, le site peut apparaître sur la première page puisque les moteurs de recherche sont très sophistiqués et sont capables d'identifier le contenu de qualité.

En général, le référencement dépend de trois conditions:
  1. L'optimisation de la structure du site.
  2. L'optimisation du contenu.
  3. Du temps, pour voir quelques effets réels.
Dans cet article, je vais me concentrer sur la première condition.

Cela peut sembler difficile à réaliser, mais avec WordPress, la plupart du travail peut être fait en utilisant des extensions prêtes et des thèmes bien codé.

Puisque les structures des sites sont différentes, les problèmes de référencement varient d'un site web à l'autre, par conséquent, il est difficile de les cerner tous dans un seul article.

Pour cette raison, ce guide sera centré sur des étapes générales de base uniquement.

Étape 1: Créer un sitemap 


La fonction d'un sitemap est de préciser aux moteurs de recherche comment votre site web est structuré et les informe sur des changements qui peuvent survenir, tel que la publication de nouveaux articles.

Pour créer un sitemap dans WordPress, il vous suffit de trouver l'extension qui peut le faire pour vous.

Pour ce faire:

1. Sur le Tableau de bord WordPress, passez votre curseur sur Extensions et cliquez sur Ajouter.
2. Dans la barre de recherche, tapez: "Sitemap".
3. Choisissez le plugin que vous voulez.

Je suggère d'utiliser Google XML Sitemaps car il est efficace et simple.

Étape 2: Rejoigner Google et Bing Webmaster Tools 


Comme la plupart des internautes utilisent Google et Bing pour leurs recherches, il est important de s'inscrire aux outils pour les webmasters en créant un compte sur Google Webmaster Tools et Bing Webmaster Tools.

D'une façon générale, les outils webmaster aident les webmasters à optimiser leurs sites web pour les moteurs de recherche en augmentant leur lisibilité et en minimisant leurs erreurs.

Donc, il est nécessaire de créer un compte, d'ajouter les différentes versions de votre site (avec www, sans www et https: // s'il existe) et puis suivre les instructions qui seront données par la Search Console.

Voici quelques étapes à suivre:

1. Ouvrez un compte sur Google Webmaster Tools.
2. Cliquez sur Ajouter une propriété et tapez l'URL de votre site web, puis cliquez sur Ajouter.

Ajouter une propriété.

3. Google vous demandera de vérifier votre site web pour s'assurer que c'est le vôtre. Vous pouvez choisir la méthode que vous voulez, mais si vous choisissez la méthode du Balise Html qui vous demendra d'ajouter une balise HTML à l'en-tête de votre site web, vous pouvez donc la réaliser en cherchant, installant et activant une extension qui facilite la tâche pour vous comme l'extension Verify Ownership.

Vérifier la propriété.

4. Si vous avez installé l'extension suggérée, copiez la méta-balise: "< meta name = "google-site-verification" ... etc. et insérez-la dans le champ Google Verification ID, puis cliquez sur Save Changes.

L'extension Verify Ownership.

5. Dans la Search Console, cliquez sur Valider. Votre site web sera immédiatement vérifié.

Lorsque vous accomplissez cela, vous recevrez un message qui vous montrera quelques instructions sur la façon d'optimiser votre site web pour le moteur de recherche Google.

L'image suivante vous montrera les 6 recommandations à suivre:

Les 6 recommandations.

Étape 3: vérifier la structure de votre site web 


Une autre étape consiste à vérifier si votre thème a une bonne structure.

La vérification de la structure d'un thème veut dire vérifier si les moteurs de recherche comprennent la structure de votre site: pourront-ils identifier les titres, le contenu, l'auteur, la date de publication d'un article ou d'une page et toutes les informations nécessaires?

Pour ce faire, vous pouvez utiliser l'outil de test des données structurées, comme suit:
  1. Ouvrez l'outil de test des données structurées.
  2. Tapez l'URL de votre site sous Explorer l'URL.
  3. Cliquez sur Tester pour voir s'il y a des erreurs.
Ici, vous devez tester une URL de n'importe quel article sur votre site web.Si l'outil identifie de nombreuses erreurs, cela signifie que le thème n'est pas très bien codé. De plus, si vous remarquez qu'il n'y a pas d'erreur, mais qu'il y a une page vide sur le côté droit — en testant un de vos articles et non pas la page d'accueil — cela signifie que le thème manque les balises sémantiques qui aident les moteurs de recherche à la compréhension des différentes parties de votre site y compris les titres, l'auteur, la date, le contenu principal, etc.


Si c'est le cas, vous ferez mieux de le changer.

Etape 4: vérifier la vitesse de chargement de votre site web


Je suggère également d'utiliser l'outil PageSpeed Insights pour comprendre les problèmes liés au chargement de votre site web, car Google et  les autres moteurs de recherche priorisent les sites qui se chargent rapidement qu'à ceux qui prennent beaucoup de temps pour se charger.

Si le thème que vous utilisez n'est pas optimisé pour charger le plus rapidement possible, il est fortement recommandé de le changer aussi.

Sinon, vous risquez de passer beaucoup de temps à le réparer.

Étape 5: Diagnostiquer votre site web 


L'étape actuelle consiste à tester le site web pour trouver les erreurs de référencement qui doivent être corrigés.

De nombreux outils sur le web peuvent vous fournir gratuitement des rapports détaillés sur l'état de référencement de votre site.

Je suggère que vous utilisez SEO SiteCheckup qui vous montrera une liste de suggestions qui vous aideront à corriger un nombre important d'erreurs de référencement.

Pour mieux comprendre votre site web, il est très important d'essayer à la fois l'URL principale de votre site (page d'accueil) et une URL de n'importe quel article sur votre site.

Si vous vous êtes déjà inscrit à Bing Webmaster Tools, je vous conseil aussi d'utiliser leur puissant outil de référencement.

Étape 6: Minimiser les erreurs de référencement de votre site Web 


La bonne chose à propos de WordPress est que, pour minimiser les erreurs de référencement du site, la plupart du travail peut être fait en utilisant des extensions.

Pour minimiser les erreurs de référencement, les extensions suivantes sont très utiles:
  1. WP Super Cache: L'extension accélère votre site web en mettant en cache vos pages.
  2. Jetpack: Cette extesion accélérera le temps de chargement de vos images en les diffusant sur leurs serveurs qui sont un peu partout dans le monde. Chaque fois qu'un utilisateur demande à voir votre site web, le serveur le plus proche à lui répondra à sa requête, ce qui se traduirait par un meilleur temps de chargement.
  3. Yoast SEO: Une extension qui corrige la plupart des problèmes de référencement de base.
En plus de ces extensions, vous pouvez également utiliser un service CDN qui augmentera la présence de votre site web dans le monde entier et maximisera sa vitesse de chargement.

Étape 7: Tester le site web et corriger les erreurs de référencement spécifiques


Essayer de tester à nouveau votre site web en utilisant les outils que j'ai mentionnés dans les étapes 3, 4 et 5 vous aidera à trouver des erreurs spécifiques que vous pouvez corriger en recherchant des extensions qui sont faites pour ce type de problèmes particulièrs.

Jusqu'à ici, l'etat de référencement de votre site devrait être bon.

Si c'est le cas, vous pouvez commencer à vous concentrer sur votre contenu et vos stratégies de marketing.

Sinon, vous ferez mieux de changer le thème que vous utilisez par un autre bien optimisé.

Étape 8: Soumettre un sitemap à la Search Console 


Après avoir corrigé les problèmes de référencement liés à la structure de votre site web, il est très important d'ajouter le sitemap — que vous avez créé — à la Search Console.

Pour soumettre votre sitemap à Google:

1. Sur votre Tableau de bord WordPress, placez votre curseur sur Réglages, puis cliquez sur XML-Sitemap (vous pouvez également utiliser l'XML généré par Jetpack ou Yoast SEO).
2. En haut, vous verrez l'URL de votre sitemap, copiez-la.
3. Ouvrez le message que vous avez reçu de Google Webmaster Tools, puis cliquez sur Soumettre un sitemap. Vous pouvez également vous connecter au Tableau de bord des outils de la Search Console, cliquer sur Exploration, puis sur Sitemaps.
4. En haut à droite, cliquez sur le bouton Ajouter / Tester un sitemap, ajoutez votre URL, puis cliquez sur Envoyer.

C'est tout.

Si vous avez des questions ou des suggestions, n'hésitez pas à utiliser la boîte de commentaires ci-dessous.

Comments